Pour l’eau, il est temps de se mouiller !


eau_sept2014Un des projets phares de notre programme pour 2014-2020 portait sur la “création d’une régie publique de l’eau avec une baisse des factures d’eau pour les usagers”.

S’appuyant sur un audit du mode de gestion actuel de l’eau potable à Briis, le dernier conseil municipal a pris une délibération afin que soit engagée l’étude pour la mise en place d’une gestion publique de l’eau. Nous sommes très satisfaits que la Municipalité se soit engagée dans cette voie car il est indispensable d’être en mesure de prendre une décision réfléchie à l’échéance des contrats actuels en 2015.

Nous avons assisté lors de ce conseil municipal à une étonnante prise de position des élus de l’opposition. Ils se sont abstenus de voter pour cette mise à l’étude car ils ont estimé que “les documents fournis au Conseil municipal étaient bien trop succincts et vagues”. Mais pourquoi n’ont-ils pas daigné consulter l’audit complet et précis qui était à leur disposition avant le conseil et pourquoi n’ont-ils pas assisté à la commission “Grands projets” qui a préparé cette délibération ?

Depuis 2005, notre association a beaucoup consulté, rencontré, questionné, confronté… et dans notre programme de 2008 nous avons pu proposer la “mise à l’étude de la création par la commune d’un service public de l’eau et de l’assainissement”. Puis en janvier 2013 nous avons organisé un débat public : “La gestion publique de l’eau ? Tout un programme” auquel ont participé de très nombreux Briissois. Y ont été abordées les grandes questions générales tout autant que les réalités briissoises.

De très nombreuses communes, de tailles très variées, ont repris en régie publique la gestion de l’eau à la satisfaction de leurs habitants. De grandes agglomérations comme Paris, Grenoble, Bordeaux… et des petites communes rurales telles Varages (dans le Var, un millier d’habitants). Principaux arguments “pour” : un meilleur contrôle et une réduction du prix de l’eau.

Pas question d’être “pour” ou “contre” sans avoir pris le temps d’engager une réflexion citoyenne de grande ampleur sur cette question. Pour Briis et ses habitants nous devrons veiller à ce que les choix faits soient à même de garantir un service public de l’eau de qualité au prix le plus juste.